Actualités : A la une, Communiqué, Vie de la commune - 20 mai 2020

La chenille processionnaire du chêne de retour à Cléon

La chenille processionnaire du chêne est de retour. Les chenilles ont éclos dans les branches des arbres et nous pouvons constater la création de nids sous les branches des chênes. Il faudra donc être prudent  à proximité des chênes pendant la période estivale. 

 

  • Où sont-elles présentes ? : dans les sous-bois ayant une forte population de chênes. L’entretien régulier et le fauchage ont déréglé l’écosystème du site et donc perturbé l’équilibre entre les espèces. Dans un sous-bois naturel, les oiseaux et les chauves-souris maintiennent la population des chenilles.
  • Comment éviter les démangeaisons de cette chenille urticante ? : urticantes pendant la période estivale, il ne faut pas les approcher. Par le stress, elles libèrent leurs minuscules poils qui, posés sur nous, apportent de fortes démangeaisons et réactions vives de la peau. Les chenilles même mortes conservent des poils urticants. En conséquence, ne pas approcher, ni les chenilles ni les nids, placés sous les grosses branches des arbres.
  • Comment gérer la prolifération : Pour rappel, la municipalité a mis en place un plan d’actions pour lutter durablement contre la chenille processionnaire. Les experts sont unanimes, pour lutter contre cette espèce il faut agir pendant sa période de reproduction. Les services techniques ont placé 130 pièges à phéromones en septembre dernier. Une société spécialisée est aussi intervenue du 9 au 14 octobre 2019 pour détruire les nids de près de 300 chênes. Nécessitant un investissement de 17 000 euros, cette intervention a permis de traiter les espaces infestés et de limiter le développement de cette espèce devenue nuisible. De plus, en cette année 2020, la ville a investi dans un aspirateur spécifique à l’aspiration des chenilles urticantes pour les chênes des espaces boisés publics. Les services techniques de la ville interviendront début juin en mettant des pièges à phéromones dans les arbres, et mi-juin en aspirant les nids des chênes dans les espaces boisés publics. Pour les chênes en parcelles privées, il faut faire appel à un spécialiste pour détruire les nids. Vous pouvez également placer des pièges à phéromones que l’on trouve facilement en jardinerie ou également vous pouvez installer, entre 2 et 3 m du sol, un nid à mésanges qui sont de gros consommateurs de ces chenilles.

La Métropole Rouen Normandie procédera à une intervention sur les chênes situés sur le parc des Brûlins et notamment ceux situés en limite des propriétés riveraines. Pour votre sécurité et pour ne pas gêner le bon déroulement du chantier, nous vous demandons d’être prudents et de ne pas rester sous les arbres situés en limite de propriété avec le parc le temps de l’intervention.  Le prestataire interviendra par zone et délimitera, au fur et à mesure de l’avancement, un périmètre de sécurité large autour des arbres en cours de traitement, avec un affichage de sécurité sur les entrées du site ainsi qu’un rappel sur le périmètre d’intervention.

L’intervention aura lieu du 8 au 10 juin 2020 entre 8h et 17h.

Ces actions vont réduire partiellement les nids, c’est pourquoi la ville invite les Cléonnais à maintenir leur vigilance, en les incitant à se promener dans les bois les bras et jambes couverts, d’éviter les regroupements et toute forme statique sous les chênes.  



Nos coordonnées

Mairie de Cléon
Rue de l’église 76410 Cléon
Téléphone : 02 32 96 25 40 / Télécopie : 02 35 77 65 64

Horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.
Le samedi de 10h à 12h.

Suivez-nous